arrow-lefteyeeye_black
A67G0374-WS

Phish, Veille du jour de l'an à Madison Square Garden

Surprendre une foule de milliers d’admirateurs

2015 - NEW YORK

Une expérience immersive de 20 minutes pour souligner en grand le compte à rebours du Nouvel An

C’est une chose que de réussir un compte à rebours du Nouvel An qui pulvérise toutes les idées préconçues, mais ça en est une autre que d’offrir à des milliers d’admirateurs de Phish (dont la plupart suivent fidèlement le groupe depuis 30 ans) quelque chose de complètement nouveau! Il fallait user de magie. C’est pourquoi Phish a demandé à Moment Factory de l’aider à concevoir ce que le magazine Rolling Stone allait décrire comme étant un « numéro de disparition occupant tout un aréna ».

Plus +

Après notre collaboration réussie en 2015 lors du festival Magnaball que Phish a tenu dans l’État de New York, la formation nous a demandé de créer une expérience immersive de 20 minutes pour souligner en grand le compte à rebours du Nouvel An. Cette fois-ci, la performance a eu lieu dans le cadre d’une série de quatre spectacles à guichets fermés offerts au Madison Square Garden à New York.

Phish est reconnu pour ses remarquables coups d’éclat du Nouvel An, et c’est pourquoi nous avons conçu une installation et une performance sur mesure pour célébrer l’arrivée de 2016. L’expérience a commencé par une surprise : le groupe a entrepris la troisième partie de son concert sur une petite scène secondaire au centre de l’aréna. Lorsqu’il s’est mis à jouer « No Men In No Man’s Land », un gigantesque objet ressemblant à un OVNI a amorcé sa descente depuis le plafond. L’objet s’est lentement transformé, enfermant le groupe dans un immense sablier psychédélique en tissu. Sur la partie supérieure de l’installation était projeté du contenu vidéo à 360 degrés : on aurait dit du sable s’enlisant dans un désert, puis se soulevant en une forte tempête. La partie inférieure était illuminée au moyen de lumières kaléidoscopiques et les silhouettes des membres du groupe nageaient dans un magnifique univers de couleurs.

Alors que s’écoulaient les derniers instants de 2015, le compte à rebours a commencé. De la fumée a envahi le sablier et, devant ses admirateurs ébahis, le groupe est réapparu sur la scène principale au premier coup de minuit. Le Madison Square Garden a été transformé en un lieu fantastique haut en couleur, au plus grand plaisir des spectateurs. L’année 2016 était bel et bien amorcée.