arrow-lefteyeeye_black
SuperBowl_7927
Regarder la vidéo

Mi-temps du Super Bowl XLVI: Madonna

La mi-temps du Super Bowl comme on ne l'a jamais vue.

2012 - Indianapolis

Un spectacle indépendant créé dans un autre événement pour captiver et mobiliser près de 114 millions de fans inconditionnels de la NFL.

La victoire surprise des Giants contre les Patriots a fait en sorte que le Super Bowl de 2012 au Lucas Oil Stadium d’Indianapolis en Indiana était un événement très attendu. L’autre événement très attendu lors de cette soirée a été le spectacle de la mi-temps de Madonna; 70 000 personnes présentes dans le stade ainsi que 114 millions de téléspectateurs ont pu vivre ce moment en direct.

Plus +

La NFL nous a sollicités pour cet événement afin d’apporter notre expertise en mapping vidéo à une équipe de créateurs d’envergure, notamment Michel Laprise et Jean-François Bouchard du Cirque du Soleil, le metteur en scène Bruce Rodgers, le directeur de création de Madonna, Jamie King, et le réalisateur de télévision Hamish Hamilton. Le défi qui nous attendait était de taille : concevoir un environnement visuel immersif amélioré autour de Madonna d’une durée de 12 minutes, soit pendant cinq de ses chansons. En partant de concepts uniques visant à faire ressortir les émotions propres à chacune des pièces musicales, nous devions non seulement captiver les spectateurs sur place, mais également transmettre l’énergie et l’excitation du stade aux millions d’autres qui allaient visionner le spectacle.


Parmi les scènes monumentales que nous avons imaginées, l’une représentait une surface en damier donnant l’illusion que le terrain disparaissait sous la scène. La combinaison d’un système intégrant des logiciels d’animation 3D et de montage reliés au serveur vidéo « Hippotizer » et de 32 projecteurs HD suspendus directement au-dessus du terrain a créé une interaction harmonieuse entre les projections faisant la renommée de Moment Factory, la scène LED dynamique et les rubans de béton ceinturant le stade. Pour la grande finale toute en émotions, des milliers de lumières pixélisées ont afflué vers le centre de l’enceinte plongée dans le noir. Une fois rassemblées, elles formaient le message «World Peace». Pendant un bref instant, le stade tout entier a partagé une même volonté.

En coulisses